Les crus bourgeois : Reconnaissez rapidement un vin !

Classifier les vins n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. Il faut juste être attentif et savoir s’y repérer un minimum. Une connaissance de l’histoire du vin est un bon plus ! Commencez en premier lieu par distinguer les zones géographiques qui possèdent des classements de vignobles. Par exemple, ce n’est pas dans toutes les régions qu’il-y-en a, comme c’est le cas pour l’entre-Deux-Mers, Blayais… Il suffit ensuite de récapituler les différentes classifications existantes : Saint-Emilion, Graves, le Médoc, les crus bourgeois…
N’hésitez pas à garder un outil sous la main afin d’y voir plus clair : il est difficile au début de s’y retrouver et l’on ne peut pas comprendre tout d’un coup. Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus : http://crus-bourgeois.net

Le cru bourgeois et le cru paysan

Les crus bourgeois et les crus paysans sont deux types de vins différents. Contrairement aux crus bourgeois, les crus paysans sont issus de petites exploitations de vignobles. Le terme de cru paysan n’est plus que peu utilisé désormais. Il est la plus faible classification des vins et arrive en dernier.
Dans l’ordre, noble, bourgeois, artisan et paysan.